Nocturne

Ce n’est pourtant pas dans ses habitudes, mais ce soir, notre Roudoudou joue les prolongations. Pourtant, depuis plusieurs mois que nous le couchons à 20h, il n’y a pas eu de réels ratés, et nous pourrions même compter sur les doigts d’une main les soirées hachées par de nombreux réveils en début de nuit… dont deux nuits en moins d’une semaine !

On nous l’a dit, on nous l’a promis, bébé va bientôt avoir des dents ; mais avec tout ça, il carbure au Doli depuis trois nuits, et j’avoue que ce soir, je n’étais plus bien sûr de son utilité… Eh bien je dirais que ça me paraît plus qu’utile, et lors du troisième réveil, j’ai appliqué la méthode « un suppo et au lit », en espérant que ce dernier coucher soit le bon -et en même temps, nous ne sommes pas encore couchés !

En revanche, ça sent la fin de nuit en cododo, tout ça !

Publicités
Publié dans bebe | Laisser un commentaire

Dents (chapter1)

Eh oui, depuis ce week-end, nous savons que ça va arriver, « plusieurs indices [nous ont] mis la puce à l’oreille », et la famille en a fait les frais pendant le repas mouvementé de dimanche midi !

En attendant, et après les crises terribles de ce week-end, Roudoudou s’est transformé en bouledogue, rongeant son hochet avec une grande application, et bavant plus encore !
Hier, il s’est même réveillé avec une superbe peau de crocodile sur la joue, et la plaque a évolué sur l’autre joue dans la journée…

Cependant, avant qu’il y ait « une [dent] qui habite chez moi », je crois que Roudoudou va devoir attendre encore un peu, on pourra dire que chez lui, ça prend son temps !

Publié dans bebe | Laisser un commentaire

Turbulette

Pas facile de trouver quelque chose qui convient pour que bébé dorme au chaud sans être engoncé.

En fait, jusqu’à présent, nous devions choisir entre les turbulettes sans manches, dans lesquelles nous retrouvions notre Roudoudou avec les mains gelées le matin, et une gigoteuse avec des manches tellement « rigides », qu’il ne pouvait que rester les bras en croix et rester crucifié jusqu’au matin !

Mais ça, c’était avant (?) ! En fait, j’ai pu trouver deux douillettes qui me conviennent, en polaire et à manches, une chez la Halle (bon, franchement, niveau couleurs, ils ne se sont pas foulés), et surtout, ce jour, chez Orchestra, grise et vert anis, qui présente en plus l’avantage de pouvoir être ouverte en bas pour passer par exemple les ceintures d’une poussette ou du transat !

Bref, elle est encore en train de sécher, mais j’ai bon espoir que Roudoudou puisse être confortable et coquet dès cette nuit !

Publié dans bebe, preparatifs | Laisser un commentaire

Le « Bain-Douche »

Pour nous, c’est surtout une façon d’habituer bébé à tout ce qu’il pourra rencontrer ; pour lui, c’est une occasion de prendre « the » bain de la semaine ! Concrètement, cette tradition du vendredi consiste à prendre une douche avec lui dans les bras, ce qui permet de bien mieux le savonner, et qu’il n’ait pas peur de l’eau qui lui tombe directement sur le corps. Comme nous ne pouvons pas emporter sa baignoire (même une shantala !) dans notre petite Clio qui plus est GPL (donc à coffre réduit), il vaut mieux prévoir tous les cas de figure.

Alors bien sûr, à moi tout seul, j’ai tout de même besoin d’un peu de matériel, donc pendant que je prends ma douche après lui, il barbote tout content dans sa petite baignoire, qui a ceci de pratique qu’à condition de le surveiller comme le lait sur le feu, il peut y rester assis tout seul ! Bien évidemment, à deux, il suffit d’être prêt à réceptionner le colis une fois lavé, et voilà un bébé tout propre sans aucun accessoire, bien pratique en vadrouille !

Publié dans bebe, preparatifs, viequotidienne | 2 commentaires

A l’Heure d’hiver

Il aurait dû être déjà 9h30 quand Roudoudou, qui dorvaillait avec nous depuis déjà un peu plus de deux heures, a réclamé son biberon.

Dans les faits, l’heure que nous aurions dû « dormir » en plus, nous l’avons « veillée » en plus, mais cela, chez moi, ça ne date pas d’hier ; il parait que le passage à l’heure d’hiver est bien mieux vécu que dans l’autre sens, chez moi, c’est un peu comme un enfant qu’on aurait trop fait veiller la veille au soir, mais qui, par la force de l’habitude, se réveillerait tout de même aussi tôt, mais fatalement fatigué.

Sur le principe, le changement d’heure, je ne suis « ni pour, ni contre, bien au contraire », vu que je ne gère pas les aspects économiques de la chose ; mais heureusement que la veille, il avait décalé d’une heure les deux derniers biberons, ça a permis d’atténuer un peu les effets de ce changement, mais la journée, et surtout la soirée, ont été difficiles !

Publié dans bebe, viequotidienne | Laisser un commentaire

Usant…

C’est bien le terme adapté pour qualifier ce jour… quand rien ne va, que bébé a pleuré toute la nuit, et ce, même après le biberon exceptionnellement ajouté à 4h30 du mat’ ; qu’il a ensuite malgré cela réclamé à cors et à cris le biberon du matin, qui ne l’a bien évidemment pas calmé ; qu’il a fait de même à midi ; que même la sortie du soir n’a pas eu son effet apaisant habituel ; que seul le moment passé tous les trois sur le lit pendant sa dernière sieste du soir a semblé un peu le tranquilliser, mais qu’il s’est vite trouvé écourté par les pleurs pour le bib du soir -réclamé plus d’un demie-heure avant l’heure classique ; quand enfin même le fait de le mettre dans son lit a fait hurler notre marmotte qui adore pourtant dormir…

Quand tout ça ne va pas, on se demande « à quoi ça sert » de faire des efforts, de tenter de le porter et de l’avoir hurlant sur soi, de se battre pour qu’il prenne bien ses biberons alors qu’il continue à crier avec la tétine dans la bouche…

Mais une fois qu’il est est couché, qu’on est repassés le voir une dernière fois pour la tétine et qu’il a enfin cessé de hurler, eh bien… on regrette d’avoir été à cran, de ne pas avoir toujours répondu présent, de ne pas en avoir fait plus -mais quoi de plus ?
… et on se demande « on mange quoi ce soir », mais il est trop tard pour mettre les petits plats les grands, alors ce soir, c’était « soirée pizza » tous les deux, c’est toujours ça de pris !

Publié dans bebe, onmangequoicesoir, viequotidienne | 2 commentaires

Doudous

J’ai attendu un moment avant de me décider à faire cette chronique, tout simplement parce que j’espérais une réponse de la part d’un site, réponse que je n’ai finalement pas reçue.

Voilà, arrive un moment où bébé s’intéresse à ses peluches, et apparemment, commence à élire une peluche en particulier -ou alors est-ce plutôt nous qui l’intéressons plus spécialement à cette peluche ?

Bref, toujours est-il qu’il m’a semblé utile de la « doubler », mais comme il s’agissait d’un objet de publicité, impossible de courir en magasin… j’ai donc couru sur le net. Et trouvé des sites marchands qui n’y allaient pas avec le dos de la cuillère : plus de 20€ + FDP pour une peluche gratuite à la base, j’ai trouvé qu’il y avait de l’abus.

Et là, mes recherches m’ont amené sur plusieurs sites de vente de doudous, juste de doudous neufs ou plus souvent recyclés, et à prix honnête (et FDP réduits grâce au faible poids et encombrement de ce doudou). Bref, un bon service que je voulais vanter, sauf que j’ai moi-même voulu participer en proposant toutes les peluches en trop que nous avions reçues pour Roudoudou, et que malgré un mail dans lequel j’ai repris toutes les caractéristiques de chacune avec une photo, je n’ai pas reçu de réponse ! Bref, ce site reste un très bon plan pour ne pas se trouver en rade de doudou, et vous pourrez retrouver son nom dans les tags, je ne suis pas bégueule à ce point !

Publié dans bebe, preparatifs | Tagué | Laisser un commentaire

Mon biberon il a tout bon…

Et c’est un Remond…

Non que j’apprécie spécialement cette chanson, mais elle est très adaptée à la situation. à la vérité, j’aurais préféré récupérer ceux qui ont servi pour me nourrir jeune, mais apparemment, ils auraient disparu ; j’ai donc commencé avec des petits biberons en plastique, parce qu’on m’en avait donné un, et que j’avais trouvé plus rassurant de ne pas avoir quelque chose de trop grand après être passés par les tous petits biberons de maternité.

J’en avais donc un d’une marque pourtant vantée par de nombreux utilisateurs, mais qui ne me convenait pas, peut-être parce que dans son nom, « il y a une part de maman » ? Pas pratique à doser pour les petites quantités, vu que la graduation de 30 est cachée dans le fond dévissable; pas pratique à mélanger à cause des aspérités et des fuites ; ajouté à cela que je ne fais pas vraiment confiance au plastique, même sans BPA et que les biberons de petite taille, eh bien, ils atteignent leurs limites vers 2-3 mois, voilà pourquoi il a fallu passer à autre chose.

Quitte à changer, autant prendre du durable, et quoi de mieux pour ça que le verre, qui se lave sans soucis au lave-vaisselle, qui évite pratiquement les grumeaux du fait que les parois n’adhèrent pas, et qui en plus de ça, est largement aussi joli que le plastique qui se ternit vite. Pour le moment, j’ai choisi le vintage, un vrai plaisir à regarder plusieurs heures par semaine, une impression de propreté avec une transparence toujours impeccable, et finalement, ce ne sont pas les petites chutes depuis la table basse qui lui font peur !

Si bébé reste un accroc du lait et décide de rester fan du biberon, je resterai moi inconditionnel du verre ; eh oui, une fabrication française s’est penchée sur un biberon de 330ml, en bleu ou rose, mignon comme tout ; certes, le nom n’est pas très français, « Cloud », mais les modèles Jules et Charlotte font « bien de chez nous », et avec les protections en silicone, nul doute que bébé pourra s’en servir longtemps !

Publié dans bebe, preparatifs | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Deux femmes et un Colin »

C’était le sujet cette semaine du reportage vidéo dans Les Maternelles, mais sur leur site, je ne suis pas parvenu à vous trouver de lien adapté… Il faut donc chercher, au début de l’émission de lundi et vers la fin des suivantes…

Bon, l’important ici, c’est surtout la visibilité donnée aux couples « homoparentaux » dans les médias ; les journaux se font eux aussi régulièrement l’écho de la naissance de tel ou tel enfant qui sera élevé par un couple de femmes, mettant en avant une tolérance, et surtout la banalisation de la situation dans la vie quotidienne.

Pour le moment, nous n’avons rencontré que peu de soucis, mais Roudoudou n’est pas encore sociabilisé, et surtout, nous espérons que l’opposition au mariage gay ne sera plus qu’un vague souvenir quand notre -nos- enfants seront en âge de tout verbaliser !

Publié dans viequotidienne | Tagué | Laisser un commentaire

TINK ?

Loin de la voie que nous pensions « toute tracée » lorsque nous étions adolescents, nous avons fondé une famille. Nous ne sommes pas les seuls à être bien loin du cliché des « Two incomes no kids » ultra-hype et très urbanisés, mais plutôt la preuve même que lorsqu’ils se l’autorisent, les hommes ont aussi ce désir de fonder leur famille, même si cela remet en question ce que nous avions imaginé.

No kids, nous ne le serons plus jamais, et c’est cela que nous avons voulu, l’un comme l’autre.

Two incomes, nous ne l’avons pas encore été, alternant l’un et l’autre les périodes de formation et de travail, avec l’espoir, un jour, de concilier nos vies privées et professionnelles, sans laisser de côté notre volonté de voir grandir notre -nos- enfants, ni celle de s’épanouir dans le travail.

Qui a dit que les femmes étaient les seules à se poser autant de questions ?

Publié dans grossesse, viequotidienne | Laisser un commentaire