Bain du matin, bain du soir…

Pour des raisons inconnues, nous avons choisit ici que le bain de bébé aurait lieu le matin, et de préférence tous les matins -certains pédiatres préfèrent recommander un jour sur deux. Cependant, après une grasse matinée et un petit déjeuner repoussé à pratiquement 10h, Roudou a dû se contenter, en ce lundi matin férié, d’un débarbouillage à l’eau lavante -« le long bain d’hier suffira bien » !

Mais c’était sans compter notre promenade en forêt, au cours de laquelle nous avons pu admirer des cerfs courir comme des dératés… notre chien sur les talons ! Il était tellement sale à la suite de son incartade qu’il a finit au bain, et ma foi, il est plus dur à laver que Roudoudou !

Et surtout, en le lavant, nous avons pu admirer, en plein milieu de ses magnifiques poils ras… une tique !

L’histoire aurait pu en rester là, si un peu plus tard dans la soirée, nous n’en avions pas retrouvé une autre… en train de chercher son gîte sur moi ! C’est alors que n’écoutant que mon courage, ou plutôt emporté par une folie irrationnelle, j’ai sauté à la douche, après toutefois avoir lancé mes habits en tas -me promettant de les brûler en sortant- et surtout avoir fait subir le même sort au pauvre Roudoudou qui me regardait sans rien comprendre.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à la douche en moins de deux, et après pas moins de quatre shampoing, nous avons pu déclarer que nous étions, Roudoudou et moi, exempts de tiques… et quittes pour une belle frayeur !

Non, je n’ai finalement pas brûlé nos habits, mais ils sont partis en tas dans la machine, et mon ami a suivi le même processus que nous juste après.

Oui, Roudoudou a survécu au traumatisme de ce traitement de choc, mais ses yeux rivés sur moi pour se rassurer en disaient long sur l’inquiétude qu’il ressentait chez nous : je n’ose imaginer les dégâts que pourraient infliger une tique -surtout si elle avait été porteuse de certaines maladies- sur un être aussi petit !

En revanche, lavé pour lavé, Roudoudou était prêt, ce matin, à ne pas reprendre de bain de la journée… et là, c’était sans compter sur une explosion odorante dans la couche, remontant assez haut pour justifier un nouveau bain du soir… et finalement, ça occupe bien le « 19-20h » si pénible !

Bon, demain matin, je récidive, même pas peur, Roudoudou n’aura toujours pas de bain, mais j’ose espérer que rien ne viendra m’obliger à le relaver en catastrophe le soir !

Publicités

About Roudoudou's dad

Temporairement sans travail, je consacre mon temps à bébé Roudoudou... Ou comment raconter son histoire avec ses deux papas !
Cet article a été publié dans bebe, regionberry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 Responses to Bain du matin, bain du soir…

  1. jailly dit :

    Lol j’ai bien rigoler même si j’ai fais la même cette été: une boule suspecte sur un chat j’ai cru à une tique j’ai enfermé le chat dans la salle de bain envoyé chéri chercher une pince à tique de toute urgence à la pharmacie et après avoir enfermé chéri, le chat, la pince du coton, de l’alcool et un briquet dans la salle de bain il c’est avéré que ce n’était qu’une graine…

    • 😀 ! Bon, là malheureusement, c’étaient des tiques, avec leurs petits crocs qui s’agitaient à l’avant, franchement, la première fois que j’en ai vu, c’est en arrivant dans la région, ben, on peut pas se tromper, c’est gros quand même ! Mais ton aventure aurait tout aussi bien pu m’arriver !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s