Ophtalmo

Oui, en tant que futur binoclard, notre Roudoudou avait aujourd’hui son premier rendez-vous chez un ophtalmologue ; mais ce n’est pas tant l’examen que je retiendrai, rapide et avec un gentil petit garçon très coopératif…

Finalement, ce ne sont pas non plus les nombreuses difficultés pour obtenir cette visite dont je me souviendrai le plus, même si, ayant quitté l’un des trois déserts médicaux pour atterrir dans une zone encore plus sinistrée, j’ai dû bénéficier d’une lettre de recommandation pour décrocher le rendez-vous qui m’avait été initialement refusé car le cabinet ne prenait « pas de nouveaux patients ! »

Non, c’est l’attente interminable que je me rappellerai, car il a fallu combler 2h  dans une salle d’attente remplie, et qui portait bien son nom aujourd’hui !

C’est ainsi qu’à l’heure de sa sieste, Roudoudou, vanné, était en train d’accorder ses sourires à toute l’assistance, luttant contre le sommeil -il y avait tellement de choses autrement plus intéressantes à regarder que le plafond de sa chambre.

Au bout d’une heure et demie de son petit numéro de charme, bébé a fini par tomber de sommeil, lové contre moi, et j’ai profité de ce rare moment avec plaisir, même si à peine une demi-heure après, nous étions appelés dans le cabinet.

Je dois reconnaître que notre Roudoudou a tout de même eu, en public, un comportement exemplaire, et que faire attendre aussi longtemps un petit patient de son âge, sagement assis sur les genoux, ça me paraît tout de même assez critiquable !

En revanche, nous avons gagné une prochaine visite où promis, nous serons pris à l’heure, et là Roudoudou, je te remercie pour ton charme !

Revers de la médaille, bébé nous a fait vivre l’enfer tout le reste de la journée, et jusqu’à l’heure du coucher où il est, comme d’habitude, tombé comme une masse, il a crié même sur ses biberons, qu’il prend d’habitude si bien !

Nous connaissions l’importance de la sieste du matin, en théorie… Nous l’avons constaté, en pratique !

Publié dans bebe, regionberry | Laisser un commentaire

Dents (Chapter 2)

J’en aurais eu, des choses à raconter sur cette journée d’hier, comme notre virée dans un magasin de fleurs qui avait prévu de très belles décorations pour Noël, ou comme mes débuts de confection d’une petite boule de Noël… Mais non, quand on est parents, il y a une nouvelle qui supplante tout, qui justifie qu’on appelle la grand’mère pour la prévenir, et même qu’on fasse un article de blog…

Bébé a -enfin- percé sa première dent !

il était temps, le pauvre en souffre assez depuis plusieurs mois, et depuis un peu plus d’une semaine, il tenait plus du lézard que de la peau de bébé au niveau des joues. Et en passant le doigt sur sa gencive pour mettre un anesthésiant, je l’ai sentie, dure et acérée, sa première incisive en bas à droite…

Bien sûr, il a encore mal, et hier au soir, la douleur l’a réveillé à plusieurs reprises malgré un suppo… Mais comme il est de bonne composition, il a fini par admettre que, comme je lui répétais, dormir règlerait tous ses problèmes… Et il a si bien écouté qu’il a fini par dormir jusqu’à presque 10h ce matin -et qu’il s’est réveillé du bon pied !

Voilà qui augure bien du début de diversification prévu pour très prochainement !

 

Publié dans bebe | Laisser un commentaire

Noël avant l’heure

Pour le moment, nous n’avons pas de raison de marquer certaines fêtes, entre autres celles où on se déguise -ce qui changera probablement sous la pression d’ici quelques années…

En attendant, mon ami voue un culte tout particulier à Noël, pour une raison qui m’échappe totalement, d’autant que sa famille le fêtait quasi-uniquement pour lui.

Et Noël à la maison prend tôt cette année, sans doute pour que Roudoudou adhère le plus tôt possible à l’esprit de Noël ; c’est donc ce week-end que mon ami a décidé de monter le sapin et de commencer à le décorer, et je n’ai pas eu le cœur cette année de lui demander de patienter jusqu’au premier samedi de décembre, qui sera pourtant le 1er -il faut dire que cette année, il y a suffisamment de place dans le salon pour que le sapin puisse y rester un moment.

En revanche, pas de Noël sans soirée spéciale, nous en avons donc profité pour manger foie gras et confiture d’oignons maison, il fallait bien marquer le coup !

Bon, impossible tout de même de commencer dès maintenant la soirée cadeaux, en revanche, j’espère avoir suffisamment d’idées dans les prochains jours pour faire un peu de décoration, entre boules de Noël, guirlandes de cadeaux, ou petit calendrier de l’avent, je devrais bien réussir à trouver une idée DIY !

Publié dans viequotidienne | 2 commentaires

Mar-re de cett’ CAF-là,

Ma-ar-re de cett’ CAF-là…

Bon, il fallait bien que je le révèle un jour, je suis râleur, très râleur, et là, je voulais pousser un coup de gueule..

Dès qu’on devient propriétaire d’un enfant parent, la CAF passe son temps à « calculer nos droits », qu’on le veuille ou non, d’ailleurs !

Mais pour étudier correctement les droits, encore faudrait-t-il lire correctement une feuille d’impôts, et là, c’est pas vraiment ça !

Petit retour en arrière : il y a deux ans, mon ami est étudiant et je travaille ; pour « calculer nos droits », la CAF demande notre avis d’imposition… Et nous demande de justifier comment un étudiant peut se trouver à déclarer des revenus annuels de X€, représentant un temps plein sur l’année (?).

Comme il se trouvait que les X€ correspondaient à mon propre salaire annuel, nous leur avons gentiment expliqué qu’ils s’étaient trompés de case, et qu’ils avaient pris mes revenus pour les siens… Et nous avons reçu de nouveau le même courrier, plusieurs fois de suite, jusqu’à ce que nous leur retournions photocopie de notre avis d’imposition en surlignant de couleurs différentes mon nom et celui de mon ami, puis en déclinant le code couleur sur toutes les pages de notre déclaration… Ils ont cessé de nous relancer, mais je ne suis toujours pas persuadé que la première personne ait compris -en effet, recevoir une réponse deux fois de la même personne ne nous est jamais arrivé !

Retour au présent, nous avons changé de région, et donc de caisse : « pour calculer nos droits », la CAF m’a récemment demandé de justifier de mes salaires de 2012, et je me suis rapidement exécuté en leur apportant tous mes bulletins de l’année… Et nous venons de recevoir un courrier qui a véritablement valeur de sketch ! Cette fois, la CAF ne me demande même pas de justifier quoi que ce soit, mais directement de leur envoyer « un avi (sic) d’imposition rectificatif », car l’avis dont ils disposent ne ferait apparaître aucun revenu salarié pour moi, alors même qu’ils savent de source sûre que j’ai travaillé…

Alors, je vais me fendre d’une petite bafouille, mais franchement, avec les bulletins de salaires que j’ai fourni moi-même, et notre avis d’imposition, dorénavant pré-rempli, la corrélation n’est quand même pas dure à faire, si ?

Bref, si un jour je croise un conseiller (!?) CAF, je crois que je lui offre mon chat, à moins qu’il accepte de prendre en charge personnellement tout mon dossier CAF !

Publié dans regionberry, viequotidienne | Tagué | Laisser un commentaire

Chat alors !

On entend souvent que bébés et chats ne font pas bon ménage, et qu’il vaut mieux se méfier de leur jalousie maladive qui les pousserait à étouffer les bébés dans leur berceau…
Chez nous, chat adorait jusqu’à présent se reposer en boule sur notre lit quand Roudoudou y faisait sa sieste ; mais voilà, en grandissant, Roudoudou devient remuant, et il a dû regagner son petit lit pour les siestes.
Mais bébé et chat partagent d’autres moments de complicité -globalement, chat est souvent là où Roudoudou se trouve également- donc si bébé partage un câlin avec nous, chat vient se câliner en frottant sa tête contre Roudoudou ; et bébé le lui rend bien, commençant à pousser des cris de joie quand chat entre dans son champ de vision, et le caressant -à sa manière bien brutale- dès qu’il s’approche suffisamment.
Cependant, chat reste très ambivalent, car même lorsqu’il sait que Roudoudou va s’accrocher à ses poils en guise de caresse, il se rapproche tout de même, mais ne peut s’empêcher de se manifester en tentant de mordiller la main qui se tend vers lui… ce qui nous force à la plus grande vigilance, et nous oblige à disputer autant l’un que l’autre.
Mais voilà, chat ne peut s’empêcher de manifester par certains comportements qu’il aurait préféré ne pas être troublé dans la tranquillité de ses vieux jours, alors, quand il devient plus câlin pour compenser, nous n’allons pas nous en plaindre ! En revanche, il y a de quoi se plaindre lorsqu’il décide de faire tomber l’égouttoir pourtant bien calé sur lequel tous les biberons étaient en train de sécher… sauf que nous avons des biberons en verre, et que l’atterrissage ne s’est pas fait en douceur -en tombant du haut d’un grand congélateur. Du coup, nous avons testé la solidité des biberons en verre, et au bilan, « 2/3 des biberons en verre tombant d’une hauteur de 150 cm sur du semtex ont cassé ».
Bref, si mon ami croit au hasard car chat ne nous avait pas encore fait un coup pareil, pour moi, il s’agit d’un véritable attentat visant directement l’approvisionnement de Roudoudou… si je le trouve dans les pots de lait, je fais un malheur !

Publié dans bebe | Tagué , | Laisser un commentaire

Froid

Cela fait plusieurs jours ici que l’hiver est bien arrivé ; déjà le week-end dernier, notre promenade en forêt était très revigorante, mais ce week-end, en panne de chauffage, nous sommes en plein projet expérimental : comment faire pour que Roudoudou puisse dormir dans de bonnes conditions quand il ne doit pas même faire 15° dans sa chambre ?

Malheureusement, il était dejà au lit depuis trois bonnes heures quand nous nous en sommes rendu compte, il était donc impensable de le réveiller complètement pour lui enfiler sa combinaison pilote et le remettre dans sa turbulette -ce qui aurait été l’idéal ; du coup, nous n’avons pas trouvé d’autre solution que de le prendre avec nous dans le lit, eh bien, on peut dire que ça marche beaucoup moins bien !

Pas moins de quatre réveils, chaque fois avec un cri, puis quelques pleurs étouffés, et avec un petit câlin, rapide nouvelle plongée dans le sommeil ! Mais nous sommes de nouveau fatigués, on oublie vite combien ça fatigue, les réveils nocturnes !

Publié dans bebe, regionberry | 2 commentaires

Enfin seuls !

Enfin, j’entends par là que le grand déménagement a eu lieu ce week-end, et que Roudoudou a donc désormais sa chambre -enfin, ça durera si et seulement si (ssi !) ça se passe bien.

Alors, au final, quel bilan tirer des premiers jours ? Eh bien que nous avons failli abandonner dès la première nuit, heureusement que lundi était férié, nous étions sur les rotules ! Eh oui, si Roudoudou s’est moins réveillé que d’habitude -trois fois seulement- quel sport de se lever pour remettre la fichue tototte, ou même récupérer Roudoudou sur le petit matin pour le reprendre dans le lit, seule solution efficace et rapide pour mettre fin aux pleurs déchirants ! Deux autres nuits identiques ont achevé mes nerfs, et les deux journées passées ont été tellement catastrophiques que nous avons failli finir aux urgences pour hurlements inconsolables…

C’est donc pleins d’appréhension que nous avons couché un Roudoudou tout grincheux hier au soir… Et persuadés que la tototte représente maintenant le perturbateur n°1 de ses nuits (avant, ce rôle était tenu par… nous !), nous l’avons couché sans tototte cette fois, quitte à ce qu’il hurle, autant hurler pour tout en même temps… Eh bien, aussi incroyable que ça puisse paraître, il s’est calmé très rapidement, et nous a fait sa première nuit depuis deux mois -oui, il faisait aussi ses nuits de deux à trois mois !

Ce soir, nous avons donc réitéré, et l’endormissement -sans tototte- a dû prendre moins de 5min, fin des pleurs à l’appui !

Sainte Rita, patronne des causes perdues, nous te remercierons si cet état de fait perdure !

Publié dans bebe | Un commentaire

Bain du matin, bain du soir…

Pour des raisons inconnues, nous avons choisit ici que le bain de bébé aurait lieu le matin, et de préférence tous les matins -certains pédiatres préfèrent recommander un jour sur deux. Cependant, après une grasse matinée et un petit déjeuner repoussé à pratiquement 10h, Roudou a dû se contenter, en ce lundi matin férié, d’un débarbouillage à l’eau lavante -« le long bain d’hier suffira bien » !

Mais c’était sans compter notre promenade en forêt, au cours de laquelle nous avons pu admirer des cerfs courir comme des dératés… notre chien sur les talons ! Il était tellement sale à la suite de son incartade qu’il a finit au bain, et ma foi, il est plus dur à laver que Roudoudou !

Et surtout, en le lavant, nous avons pu admirer, en plein milieu de ses magnifiques poils ras… une tique !

L’histoire aurait pu en rester là, si un peu plus tard dans la soirée, nous n’en avions pas retrouvé une autre… en train de chercher son gîte sur moi ! C’est alors que n’écoutant que mon courage, ou plutôt emporté par une folie irrationnelle, j’ai sauté à la douche, après toutefois avoir lancé mes habits en tas -me promettant de les brûler en sortant- et surtout avoir fait subir le même sort au pauvre Roudoudou qui me regardait sans rien comprendre.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à la douche en moins de deux, et après pas moins de quatre shampoing, nous avons pu déclarer que nous étions, Roudoudou et moi, exempts de tiques… et quittes pour une belle frayeur !

Non, je n’ai finalement pas brûlé nos habits, mais ils sont partis en tas dans la machine, et mon ami a suivi le même processus que nous juste après.

Oui, Roudoudou a survécu au traumatisme de ce traitement de choc, mais ses yeux rivés sur moi pour se rassurer en disaient long sur l’inquiétude qu’il ressentait chez nous : je n’ose imaginer les dégâts que pourraient infliger une tique -surtout si elle avait été porteuse de certaines maladies- sur un être aussi petit !

En revanche, lavé pour lavé, Roudoudou était prêt, ce matin, à ne pas reprendre de bain de la journée… et là, c’était sans compter sur une explosion odorante dans la couche, remontant assez haut pour justifier un nouveau bain du soir… et finalement, ça occupe bien le « 19-20h » si pénible !

Bon, demain matin, je récidive, même pas peur, Roudoudou n’aura toujours pas de bain, mais j’ose espérer que rien ne viendra m’obliger à le relaver en catastrophe le soir !

Publié dans bebe, regionberry | 3 commentaires

Courgette !

Cinq mois hier… Nous avions prévu de diversifier Roudoudou début décembre, quand il tiendra assis, mais ma curiosité a été la plus forte. Comme nous ne souhaitons pas diversifier à la purée, reste l’eau de cuisson dans le biberon.

Alors bien sûr, avec des courgettes saines (agriculture bio ou autres précautions du même type), sans peau ni pépins, et surtout sans sel ! J’ai ensuite préparé le bib habituel avec cette eau de courgettes, m’attendant à une réaction… eh bien rien, nada, pas même le plus petit haussement de sourcils, c’est passé comme une lettre à la poste, comme si l’eau n’avait aucun goût, bref, je n’ai même pas réussi à le surprendre, quelle déception !

Publié dans bebe, onmangequoicesoir, viequotidienne | 2 commentaires

Nocturne, suite

Eh bien voilà, j’inaugure une nouvelle expression, « NDM » sur le principe de VDM, mais concernant la nuit… cette nuit, la pire que nous ayons eue à part deux nuits dans les tous premiers jours : des cris dans le noir, toutes les demie-heures, pas longtemps à chaque fois, et Roudoudou a donc fini par atterrir dans notre lit, c’était au moins être certains de pouvoir lui remettre la tétine sans bouger dans tous les sens à chaque fois !

Bref, une matinée maintenant difficile, pour mon ami au travail ou pour moi qui n’ai pas encore eu le courage de le mettre au bain, ou pour être plus exact, de faire la grande douche prévue aujourd’hui !

Sœur Anne, sœur Anne, ne vois-tu rien venir dans sa bouche ? Toujours aucune trace de dents, nous serions-nous trompés, dans ce cas, à quoi pourrait correspondre son mal-être ?

Publié dans bebe | Tagué , | Laisser un commentaire